L'abbaye Royale

Erasmus+_SL

ERASMUS +

MOBILITÉ POUR L’INNOVATION DANS L’INTERPRÉTATION DU PATRIMOINE CULTUREL

Le patrimoine culturel de l’Europe, matériel et immatériel, est notre richesse commune – l’héritage que nous ont légué les générations d’Européens qui nous ont précédés et que nous léguerons à notre tour aux générations futures. Socle de connaissances irremplaçables et ressource précieuse pour la croissance économique, l’emploi et la cohésion sociale, il enrichit la vie de centaines de millions de personnes, nourrit l’inspiration des intellectuels et des artistes et est un moteur pour les industries culturelles et créatives. Mais le discours actuel porté sur le patrimoine culturel est resté trop longtemps le langage des experts, ce qui cloisonne ses publics vers les spécialistes et les « déjà initiés » – ce qui met en péril sa transmission aux générations futures.

Pour répondre à l’ensemble de ses défis, un consortium intersectoriel rassemblant des partenaires basés en Nouvelle Aquitaine et représentant les secteurs de la culture (Abbaye aux Dames de Saintes, Abbaye Royale de Saint Jean d’Angely, Abbaye de Fontevraud), du patrimoine (Atelier du Patrimoine de Saintonge), de l’accompagnement social (Centre Social Belle Rive) et du tourisme (Mission des Offices de Tourisme de la Nouvelle Aquitaine, offices de tourisme de Saintes, de la Saintonge Dorée, du Pays Cadillaçais, de Gartempe – Saint Pardoux, de Saint Jean Pied de Port et Saint Etienne de Baigorry, de Vézère Monédières, de Limoges, d’Ussel-Meymac Haute-Corrèze, du Grand Dax, de l’Entre-Deux-Mers et de Lacq Coeur de Béarn) s’est constitué avec la Ville de Saintes afin de rassembler au niveau européen les meilleurs pratiques en termes d’interprétation du patrimoine et de développement des publics pour renforcer les compétences de leurs équipes.

Dans le cadre du projet ERASMUS+ « Heritage Interpretation & Innovative Practices » (HIIP) – [2015-1-FR01-KA104-014681], 63 participants – médiateurs du patrimoine culturel de leur territoire, ont pu être formés à de nouvelles pratiques plus sensorielles, plus créatives et plus interactives avec les publics adultes, à l’occasion de 114 mobilités réalisées dans 11 pays membres de l’Union européenne (République tchèque, Allemagne, Danemark, Espagne, Hongrie, Croatie, Italie, Pays-Bas, Royaume-Uni, Belgique, Grèce).

Pendant les 2 années du projet, 13 stages d’observation et 7 cours structurés/formation ont été réalisés. Le caractère intersectoriel de notre consortium a permis à chacun de s’exprimer, d’apporter son regard professionnel spécifique afin d’enrichir le cadre global de notre analyse.

Le projet HIIP a permis aux structures et aux participants d’expérimenter et d’adopter une démarche plus adaptée en fonction des profils de leurs publics adultes et de co-construire davantage avec eux l’interprétation du patrimoine culturel de leur territoire en faisant appel à plus de créativité, d’interaction et de dialogue.

Ces actions de mobilité permettra d’identifier de bonnes pratiques en termes de valorisation du patrimoine culturel et d’implication des populations locales, et d’enrichir notre proposition de « Nouveau Parcours de Découverte et d’Interprétation ».

Depuis juin 2016, les structures étrangères suivantes ont accueilli des membres du consortium :

Ce projet a été financé avec le soutien de la Commission européenne.

Cette publication n’engage que son auteur et la Commission n’est pas responsable de l’usage qui pourrait être fait des informations qui y sont contenues.

http://ec.europa.eu/programmes/erasmus-plus/index_en.htm

http://www.agence-erasmus.fr/index.php