La Scène

PLANIFICATEUR

La Folle Journée à Fontevraud

La Folle Journée en Région des Pays de la Loire :
« Vers un monde nouveau » 

Le succès grandissant de la Folle Journée en région dans les Pays de la Loire confirme l’engouement du public ligérien toujours plus nombreux pour (re)découvrir des chefs d'œuvres de la musique classique et contemporaine, pour ainsi partager des moments d'émotion avec de grands artistes. 
Pour cette nouvelle édition, l’événement se déroulera du 26 au 28 janvier 2018.

Les billets seront mis en vente le samedi 13 janvier au Théâtre le Dôme à Saumur (vente physique) puis sur notre site internet à partir du 15 janvier.

ÉDITO

"Vers un monde nouveau Nombreux sont, dans l’histoire de la musique, les compositeurs qui ont à un moment donné quitté leur pays, et souvent leur continent d’origine, pour s’établir dans une autre contrée ou y séjourner momentanément. Ce sont en premier lieu des raisons politiques qui ont contraint, au 20e siècle essentiellement, de nombreux compositeurs à quitter leur patrie sous la pression de régimes totalitaires : fuyant la censure ou les persécutions, Rachmaninov, Prokofiev, Stravinsky, Bartók, Schönberg, Granados, Albéniz et bien d’autres ont ainsi trouvé refuge dans des pays devenus d’importantes terres d’accueil pour les artistes exilés : les États‐Unis avant tout, mais aussi la France et la Suisse. Au 19e siècle déjà, l’insurrection polonaise avait contraint Chopin à l’exil et son oeuvre est empreinte de la nostalgie du pays natal. L’histoire montre cependant qu’il est aussi des "exils choisis" plutôt que subis, par des compositeurs naturellement désireux de découvrir d’autres cultures, de s’approprier d’autres langages ; cette nécessaire ouverture au monde, condition de l’épanouissement du génie créateur, a ainsi conduit, à toutes les époques, de nombreux musiciens à s’aventurer sur des terres étrangères, comme par exemple à l’époque baroque, Lulli, Haendel ou Scarlatti, ou à la fin du 19e siècle, Antonin Dvorák qui à la fin de sa vie, séjournera trois ans à New York en s’imprégnant de la culture populaire américaine. Accordant ainsi une large place aux oeuvres du 20e siècle et à celles de Frédéric Chopin, La Folle Journée 2018 mettra en lumière également un certain nombre de ces compositeurs de l’époque baroque qui ont parfois tout quitté pour suivre un souverain ou tenter leur chance à l’étranger ; et elle présentera, plus largement, beaucoup de programmes originaux en relation avec le thème de l’exil ‐ des chants du blues venus d’Afrique aux musiques klezmer et tziganes d’Europe de l’Est, des chants d’exil du Moyen-Âge aux musiques épurées d’Arvo Pärt ou Giya Kancheli."

René Martin - Directeur Artistique

LE PROGRAMME

VENDREDI 26 JANVIER 

/ 20h30
Chœur Philharmonique d’Ekaterinbourg

Rachmaninov : Liturgie de Saint-Jean Chrysostome opus 31, extraits
Stravinsky : Trois chœurs
Schnittke : Deux chants monastiques
Arkhangelsky : En attendant le jour du Jugement dernier
Gretchaninov : La Semaine de la Passion opus 58, extraits
Gavriline : Neiges blanches, extrait des Carillons
Sviridov : Chansons populaires russes (arr. A. Petrenko)

  • Lieu : Réféctoire
  • Durée : 45’
  • Prix : 12 €

SAMEDI 27 JANVIER

/ 14h00
Emmanuel Rossfelder guitare

Sor : Introduction, thème et variations sur la Flûte Enchantée de Mozart
Mertz : Élégie, Fantaisie
Castelnuovo-Tedesco : Capriccio diabolico
Paganini : Caprice n°24, La Campanella

  • Lieu : Haut-Dortoir
  • Durée : 45’
  • Prix : 4 €

 

/ 17h00
Ensemble Obsidienne, Chants d’exil au Moyen-Âge

Chansons médiévales et traditionnelles

Qu'il soit volontaire ou forcé, l'exil au Moyen-Âge se traduit en chansons - de croisade, d'emprisonnement, de pèlerinage, d'amour ou de mort... Obsidienne explore ainsi, avec l'esprit ludique et inventif qui caractérise ses interprétations, les routes de ces exils qui engendrent parfois la mélancolie mais aussi l'espoir d'un monde nouveau... 

  • Lieu : Haut-Dortoir
  • Durée : 45’
  • Prix : 8 €

 

/ 18h30
CONCERT FAMILLE
Ensemble Palisander quatuor de flûtes à bec

Elisabethans in exile

Œuvres de Peter Phillips, John Dowland, Thomas Tallis, William Byrd, John Bull…

Nombreux sont les musiciens anglais qui, à l'époque de la Renaissance, choisissent une vie d'exil pour échapper aux turbulences résultant des bouleversements politiques de leur pays. John Dowland, William Byrd, John Bull et d'autres comptent parmi ces musiciens bannis ou exilés auxquels Palisander a ici choisi de rendre hommage.

  • Lieu : Haut-Dortoir
  • Durée : 45’
  • Prix : 6 €

DIMANCHE 28 JANVIER

/ 13h30
Élodie Fonnard soprano, 
La Simphonie du Marais,
Hugo Reyne hautbois, flûte et direction, 

Lully, un florentin à Paris

  • Lieu : Réfectoire
  • Durée : 45’
  • Prix : 8 €

 

/ 15h00
Isabelle Neveu piano,
Ensemble Vocal Énéas,
Nathalie Lechevallier en direction

  • Lieu : Haut-Dortoir
  • Durée : 45’
  • Prix : 2 €

 

/ 16h30
Ensemble Messiaen
David Petrlik, violon
Raphaël Sévère, clarinette
Volodia Van Keulen, violoncelle
Théo Fouchenneret, piano

Stravinsky : Histoire du Soldat, suite pour violon, clarinette et piano
Stravinsky : Trois pièces pour clarinette seule
Stravinsky : Suite italienne, transcription pour violoncelle et piano

  • Lieu : Haut-Dortoir
  • Durée : 45’
  • Prix : 6 €

 

/ 18h00
Sylvain Blassel harpe

Franz Liszt : rhapsodies hongroises (première mondiale à la harpe)
Liszt : Rhapsodies hongroises n°17, 14, 13, 5, 3, 2 

Haendel : Concerto pour orgue et orchestre opus 4 n°6 HWV 294
Geminiani : Concerto grosso n°12 en ré mineur d’après La Follia de Corelli

  • Lieu : Haut-Dortoir
  • Durée : 45’
  • Prix : 4 €

DU 26 janvier AU 28 janvier 2018 /

Horaires : 20h30 - 18h00 Tarif : À partir de 2 €
Public : Tout public Langue : Français
Fontevraud