La Scène

PLANIFICATEUR

« Le livre d'Aliénor » par l'Ensemble De Caelis

Jeux de correspondances entre des musiques liées à Aliénor d'Aquitaine et Aliénor de Bretagne, jusqu’au 21e siècle - grâce à une commande confiée au compositeur Philippe HERSANT.

  • Tarif unique : 10 €
  • Sur réservation
  • CD de l'enregistrement disponible en boutique / 10 €
Accueil en résidence, commande, production et enregistrement du disque Abbaye Royale de Fontevraud                                                                                                                                      

LE GRADUEL D’ALIÉNOR / UN TÉMOIGNAGE EXCEPTIONNEL

Manuscrit conservé à la bibliothèque de Limoges, Le graduel d’Aliénor de Bretagne contient les chants de la messe à l’intention des moines et des chanoines pour une année. Copié et enluminé vers 1250-1260 dans l’atelier parisien de Nicolas LOMBARD, il est un ouvrage remarquable tant par son iconographie que par son contenu musical.

Sa partition chantée est créée par l’ensemble vocal De Caelis à la demande de L’Abbaye Royale de Fontevraud, et associée à La Chanson de Guillaume, pièce du compositeur Philippe HERSANT, inspirée d’un poème de Guillaume IX, grand-père d’Aliénor d’Aquitaine.

Le résultat est un hommage vibrant à deux grandes figures de l’Abbaye Royale de Fontevraud : Aliénor d’Aquitaine (1122-1204) et Aliénor de Bretagne (1182-1241).

ENSEMBLE DE CAELIS / A CAPELLA

L’ensemble De Caelis est composé de chanteuses a cappella, qui aiment à associer musique médiévale et œuvres contemporaines. Créé en 1998, il remporte le Prix Liliane Bettencourt pour le chant choral en 2016. Dans le cadre d’une résidence à l’Abbaye Royale de Fontevraud en novembre 2016, De Caelis a enregistré son disque Le Livre d’Aliénor, qui est sorti en avril 2017. 

PHILIPPE HERSANT

Le compositeur Philippe Hersant, se nourrissant des neuf ou dix siècles qui nous ont précédés, a été inspiré pour cette commande que lui a adressé l’Abbaye Royale de Fontevraud par un poème de Guillaume IX, grand-père d’Aliénor d’Aquitaine : «  Farai un vers de dreit rien », dans lequel l’auteur soliloque sur le néant.                                                                                                                                                                            

Philippe Hersant s’en est saisi pour composer une musique en partant d’une cellule de trois notes, répétée puis enrichie, avec des clins d’œil à la musique du Graduel d’Aliénor de Bretagne.

LE 28 octobre 2017 /

Horaires : 19h00 Tarif : 10 €
Public : Tout public Langue : Français
Fontevraud