menu
Billetterie

résidence de composition

FONTEvraud et la voix

Depuis sa construction en 1101 la voix est présente à l’Abbaye Royale de Fontevraud. Si le silence était de rigueur dans la pratique religieuse des moniales au sein du monastère, le chant n’était cependant pas absent. Dès le Moyen Âge, nous retrouvons trace de la musique à l’Abbaye au travers du graduel de Fontevraud, livre liturgique contenant pour une année les chants de la messe à l’intention des moines et des chanoines. On suppose qu’il a été utilisé à Fontevraud car le blason d’Aliénor de Bretagne, seizième abbesse de Fontevraud, se trouve reproduit sur les tranches du manuscrit. Au XVIIe siècle les moniales de Fontevraud avaient atteint un niveau musical exceptionnel pour un monastère. La musique leur permettait de rehausser leur solennité pour la célébration de la messe et de l’office, et leur permettait aussi de rythmer leur vie quotidienne. L’abbaye, par nature et par destination, résonne de chants et de musique.

C’est dans l’idée de perpétuer cette grande tradition vocale que depuis 2020, un nouveau projet culturel voit le jour et s’articule autour de « la voix ». Ce dernier a pour objectif d’asseoir une forte identité vocale à Fontevraud. En effet, son cadre patrimonial, les acoustiques des différents bâtiments et des extérieurs, la capacité offerte par ses équipements pour les pratiques vocales, pour l’accueil et l’enregistrement de concerts font de Fontevraud un véritable centre pour la voix. 

FONTEVRAUD ET LA TRANSMISSION

Si la voix est un enjeu majeur du projet culturel, la recherche et la transmission ont également leur importance. Ainsi, l’Abbaye Royale de Fontevraud souhaite s’inscrire profondément et durablement comme un acteur incontournable de la recherche et de la création en liaison avec les établissements d’enseignement supérieur sur les thématiques qui la concernent directement, aux premiers rang l’histoire, l’histoire de l’art, l’architecture, l’acoustique et la musique.

Dans cette visée, l’Abbaye Royale de Fontevraud noue un partenariat avec le Collegium Musicæ de Sorbonne Université, institut pluridisciplinaire qui rassemble musiciens, chercheurs et enseignants-chercheurs autour de la création, la recherche, la conservation et la pratique musicale.

LA RÉSIDENCE DE COMPOSITION

La résidence de composition participera au développement de ce projet liant musique et acoustique, espace et chant, création et recherche, et contribuera à la dynamique de sensibilisation des publics aux musiques contemporaines et à la recherche.
Le projet de création concernera prioritairement deux espaces aux caractéristiques acoustiques bien distinctes comme le cloître et l’église abbatiale. Elle intégrera aussi les composantes sonores au sens large (paysage sonore, cloches…).

Le travail de création se nourrira tant des aspects de recherche dans les domaines historiques et musicologiques des lieux que de leur caractérisation acoustique fine. Il intègrera ainsi un travail de recherche sur la voix et sur les critères d’évaluation des propriétés acoustiques des lieux de concert et leur lien avec les répertoires.

Il mènera à une appropriation de ces données par le·la compositeur·trice qui apportera un regard nouveau sur l’Abbaye, à travers la commande d’une œuvre représentative de ses préoccupations artistiques.

CAHIER DES CHARGES 

Le·la compositeur·trice sera impliqué dans les différentes phases de construction du projet global :

1. Collecte et analyse des données acoustiques

2. Expérimentations vocales dans les espaces choisis (avec l’Ensemble Dialogos, Katarina Livljanic, direction)

3. Restitutions : séminaire, colloque, formats divers à destination du grand public

4. Bilan à mi-parcours

Il est attendu la composition d’une pièce vocale d’une durée de 20 minutes pour 24 voix maximum, représentative des caractéristiques suscitées du projet pluridisciplinaire musique, voix et acoustique de l’Abbaye Royale et de l’Institut Collegium Musicæ de Sorbonne Université.

La composition sera ouverte à des dispositifs scéniques non conventionnels et en adéquation avec les espaces choisis au sein de l’Abbaye.

Elle pourra être associée à d’autres pièces de différentes époques en lien au projet.

Un projet global sera rédigé à l’issue de la sélection avec le·la compositeur·trice résident et les différents partenaires, assorti d’un calendrier détaillé. La nomenclature et la durée de la ou des pièces seront précisées, ainsi que le temps de présence effective à Fontevraud, etc.

La présentation de l’œuvre pourra se faire sous différentes formes : intervention, restitution, rencontres, master classes et autres formats de médiation. Elle s’adressera à des publics diversifiés.

LE FINANCEMENT

Le·la compositeur·trice se verra attribuer une bourse de création de 4 400 €. 

Celle-ci comprend :

– la composition, la livraison du matériel édité informatiquement (conducteur, parties séparées, etc.) 

– une rencontre avec tous les acteurs au lancement du projet

– deux séjours à différentes étapes de la résidence : Pâques 2022, automne 2022

– la présence lors des répétitions et de la création à Pâques 2023.

Un per diem de 300€ est alloué aux frais de bouche du compositeur·trice pour la période de résidence (évaluée à 20 jours environ). Les frais de déplacements du compositeur·trice seront remboursés sur présentation de justificatifs dans la limite haute de 500€

Le·la compositeur·trice pourra solliciter une aide à l’écriture de l’État.

LE CALENDRIER

Date limite de candidature : mardi 30 novembre 2021

Présélection : décembre 2021
Commission : janvier 2021
Présentation des premiers travaux de recherche : avril 2022

Période de résidence : mai-juin 2022 (1 mois)
Création de l’œuvre de commande : avril 2023

SÉLECTION DES CANDIDATURES

Les candidatures seront étudiées par une commission ad hoc constituée de personnalités issues des mondes académiques et professionnels. À l’issue de l’examen des dossiers et d’une éventuelle présélection, les candidat·e·s seront auditionnés par la commission.

Les critères d’appréciations seront les suivants :

• Qualité du projet artistique, de ses temps forts et du travail collaboratif avec la ou les structure(s) d’accueil

• Pertinence de l’inscription du projet artistique dans le projet commun de l’Abbaye Royale de Fontevraud et du Collegium Musicæ de Sorbonne Université

• Potentiel de valorisation du projet dans le cadre de projets éducatifs, d’actions culturelles, et de dialogue avec les publics, dans leur diversité.

L’accueil en résidence

C’est à l’Abbaye Royale de Fontevraud (17km de Saumur) que le compositeur est logé. L’ancien palais abbatial, logis du XVIIIe siècle, offre aux lauréats un espace et un lieu de vie idéal pour une résidence : chambres individuelles, séjour, cuisine commune, espace de détente et jardin.

Un atelier de création sera également mis à disposition du compositeur. Il est fortement conseillé d’avoir une voiture à disposition pour la période de résidence, l’Abbaye de Fontevraud étant assez isolée.

LA CANDIDATURE

Les dossiers de candidatures doivent prendre la forme suivante :

• En première page, prénom et nom

• Un Curriculum Vitae avec l’ensemble des coordonnées

• Une lettre de motivation pour la résidence

• Une note d’intention de ce que pourrait être le projet

• Tous documents enregistrés nécessaires à la présentation du parcours artistique : partitions jugées représentatives, vidéos, documents audio, CDs, adresses web, publications, etc.

• Les candidatures sont à envoyer uniquement par mail à : h.regignano@fontevraud.fr

ATTENTION

  • Le dossier sera sous forme de PDF
  • Le poids du fichier ne doit pas excéder 4 Mo

Renseignements

Elodie BABY, chargée de projet Spectacle Vivant à l’Abbaye Royale de Fontevraud : e.baby@fontevraud.fr

fermer
fermer
fermer
retour en haut

Inscription newsletter