menu
Billetterie

Attentions portées de Sylvain Le Corre – Parcours d’art 2023

LE PROJET : ATTENTIONS PORTÉES

 

Par Attentions portées, Sylvain Le Corre a imaginé une installation-témoin du temps et des vies de l’Abbaye. À travers 6 espaces, il nous livre un espace vécu fictif, construit autour d’un personnage devenu alliage du temps : sonneur, chapelain, soigneur, gardien, observateur invisible de la vie de Fontevraud.

 

Personnage bienveillant, le résident de ce lieu prend soin jour après jour des reliques, des pierres et de toute chose semblant porter vers la foi, l’espérance, autant d’objets, d’architectures que de signes observés, sacralisés. Bien qu’à l’écart de la vie des religieuses et des prisonniers, il participe au bon déroulement de la vie de la communauté, gardien des symboles, des reliquaires, des croyances et de l’espoir.

 

En résidence “Entre les murs”, les recherches de Sylvain Le Corre ont suivi un cheminement minutieux vers une création hybride, rencontre d’une démarche sensible d’observation, d’immersion et d’introspection. Si dans l’environnement, il observe l’inventivité des mutations du vivant, “Entre les murs”, il a tenté de déceler ce que pourrait livrer les pierres d’une cellule, jusqu’au cœur du tuffeau et de ses origines, un vaste océan bouillonnant d’une vie pleine d’espoirs qui finira enfermé, emprisonné dans la masse inerte…

Sylvain Le Corre retranscrit les marques immuables de la charge émotionnelle que l’Abbaye, la prison ou le centre d’art de Fontevraud laisse sur ceux qui l’ont côtoyé. Dans certains cas, l’émotion est inscrite à même la pierre, des fresques religieuses aux décomptes des jours d’un détenu. Le dessin a été la base constituante de ses recherches empiriques, où d’autres techniques – sculpture bois, céramiques mais aussi sculpture du tuffeau – viennent activer les sens et le temps.

Lovées dans l’écrin du logis du sonneur et à travers les côtoiements sensibles de matières, Attentions portées constituent un tout immersif in situ, où Sylvain Le Corre tend à recréer une expérience, un monde fantasmé fait de trouvailles, de précieux mais aussi des projections et des visions qu’ils ont pu générer sur les occupants du site et génèrent aujourd’hui sur lui. Avec délicatesse, Sylvain Le Corre nous invite à notre tour à porter attention.

BIOGRAPHIE DE SYLVAIN LE CORRE

Sylvain Le Corre est né en 1988. Il vit et travaille à Lorient (56).  Diplômé de l’EESAB – site de Lorient. Il obtient son DNSEP en 2014 avec félicitations du jury.

 

Dès lors, il intègre la programmation d’art contemporain à travers expositions personnelles et collectives entre la Bretagne (Domaines départementaux de Kerguéhennec (56), de la Roche Jagu (22), du Château de Kerjean (29)), la Nouvelle-Aquitaine, la région parisienne et le Grand-Est (Biennale Jeune Création de Mulhouse).

 

Son parcours est marqué par plusieurs résidences au sein de centres d’art contemporain, à l’instar des Ateliers du Vent (35), de la Galerie du Dourven (22), du Domaine de Kerguéhennec (56). Son travail l’associe régulièrement à l’artiste Nicolas Desverronnières à travers le Collectif Pyrite.

 

Ses œuvres sont présentes dans les collections du Musée des Beaux-Arts de Vannes et de plusieurs artothèques dont celle du Musée des Beaux-Arts de Brest. Il a été lauréat de bourses d’aide à la création (Région Bretagne, Frac Bretagne, Fondation des Artistes (Collectif)).

 

En 2018, il fonde l’Atelier Marcelin, avec Elen Cornec, lieu dédié à la création contemporaine (expositions, résidences d’artistes) à Lorient.

20230507205405
20230507205339
20230507205109
fermer
fermer
fermer
retour en haut

Plus que quelques jours pour admirer le parcours d’art dont les expositions de Bachelot & Caron et les œuvres de Georges Jeanclos dans l’abbatiale.

> Découvrez la programmation jusqu’au 4 mars. ❄️​

 

L’entrée à l’Abbaye royale et au musée d’Art moderne est gratuite pour les moins de 18 ans et les étudiants de moins de 25 ans.

INSCRIPTION NEWSLETTER