menu
Billetterie

Jean sans Terre, le roi le plus détesté d’Angleterre.

Gisant vers le choeur de l'abbatiale de Fontevraud

Fils d’Aliénor d’Aquitaine et d’Henri II, le célèbre roi d’Angleterre Jean Sans TERRE est considéré comme l’un des rois anglais les plus impopulaires. Partez à la découverte de l’histoire tumultueuse de ce roi mal aimé.

LA NAISSANCE D’UN ROI…

De son nom complet Jean Lackland (en anglais, John Lackland), Jean sans Terre est né le 24 décembre 1166 au Palais de Beaumont, à Oxford. Il est le fils cadet du puissant couple royal Aliénor d’Aquitaine et Henri II Plantagenêt.

 

Sans héritage quelconque et de domaine à gouverner lors de sa naissance, il fut rapidement surnommé “sans Terre” (en anglais, “Lackland”). Dernier né de la famille, son enfance sera marquée par les tensions et rivalités familiales.

 

Après la révolte avortée de ses frères aînés, Henry, Richard et Geoffroy, contre leur père, Henri II finira par nommer Jean seigneur d’Irlande en 1177 à l’âge de 10 ans.

Portrait du roi Jean Sans Terre

… UN ROI MAL AIMÉ

En 1185, Jean sans Terre entreprit une première visite sur les terres irlandaises, épaulé de plus de 300 chevaliers. Cette épopée se révéla désastreuse. Bien que son père ait tenté de le proclamer roi d’Irlande, la tentative échouera par l’opposition du pape Lucius III.  Jean repartira en Angleterre à la fin de l’année 1185, remettant ce fiasco sur le vice-roi Hugues de Lacy.

En 1189, lors de la Troisième Croisade, Jean sans Terre a servi sous le commandement de son frère Richard 1er. Bien que la croisade ait été menée avec des succès notables, les relations entre les deux frères étaient souvent tendues. Après la capture de Richard en Allemagne sur le chemin du retour, Jean est devenu régent en Angleterre, mais son gouvernement n’a pas réussi à gagner la confiance de la noblesse.

Le 6 avril 1199, après la mort de Richard Cœur de Lion, son frère et actuel roi d’Angleterre, Jean sans Terre fait partie de l’un des deux prétendants à la succession du trône Plantagenêt avec son neveu Arthur de Bretagne. Ayant acquis la confiance de son défunt frère, c’est finalement Jean qui accèdera au trône d’Angleterre.

Gisant de Richard Coeur De Lion

LA FIN DU RÈGNE

 

Un an plus tard, en 1200, des tensions naissent entre le roi d’Angleterre et la noblesse. En 1204, Jean sans Terre sera impliqué dans des conflits en France. En raison d’un manque de ressources militaires et de son traitement désobligeant envers les nobles poitevins et angevins, il perd progressivement des territoires clés, dont la Normandie, le Poitou, le Maine et l’Anjou au profit du roi Philippe II.

 

Jean passera une majeure partie de son règne à tenter de reconquérir ses territoires perdues en France, notamment en lançant une nouvelle offensive en 1214, en vain.

 

Ces défaites ont affaibli sa position politique et ont contribué à son impopularité tant en Angleterre qu’en France.

 

Mécontents de sa gouvernance autoritaire et ses demandes financières excessives, les barons anglais se révoltent contre le roi, soutenus par le prince Louis de France. Ces derniers forceront Jean à signer la Magna Carta, une charte historique visant à restreindre les pouvoirs du roi, le 15 juin 1215.

Dans son château de Newark, le roi Jean sans Terre décèdera d’une dysenterie le 19 octobre 1216, laissant derrière lui un règne marqué par des conflits, des revers militaires et des tensions internes.

 

A la mort de Jean, c’est son fils héritier né d’Isabelle d’Angoulême, Henri III, qui lui succédera au trône d’Angleterre dès l’âge de 9 ans. Les barons du nord du pays se rallieront à Henri III et cesseront toutes révoltes sauvant ainsi les Plantagenêts.

 

Bien que le règne de Jean ait laissé un héritage controversé, la Magna Carta est devenue un document fondateur dans l’évolution des idées sur la gouvernance et les droits individuels en Angleterre.

JEAN SANS TERRE, L’UN DES GISANTS DE FONTEVRAUD ?

 

Après la défaite de son armée à Bouvines en 1214, Jean sans Terre retourna en Angleterre. Cependant, il mourut l’année suivante en 1216.

 

La sépulture de Jean sans Terre est à l’abbaye de Worcester, en Angleterre. Après sa mort, son corps a été initialement inhumé dans la cathédrale de Worcester.

 

Cependant, lors des travaux de reconstruction au XIVe siècle, son corps a été déplacé à plusieurs reprises au sein de la cathédrale.

Gisants de la famille Plantagenet à Fontevraud

Après avoir grandement participé à l’histoire de l’Abbaye royale de Fontevraud, elle constitue aujourd’hui le lieu de sépulture d’autres membres de la famille royale. On y retrouve quatre gisants :

 

  • Sa mère, Aliénor d’Aquitaine,
  • Son père, Henri II Plantegenêt
  • Son frère, Richard Cœur de Lion
  • Son épouse, Isabelle d’Angoulême

Ainsi, Fontevraud a servi de lieu de repos final pour plusieurs membres de la dynastie des Plantagenêt.

CATÉGORIES
fermer
fermer
fermer
retour en haut

Plus que quelques jours pour admirer le parcours d’art dont les expositions de Bachelot & Caron et les œuvres de Georges Jeanclos dans l’abbatiale.

> Découvrez la programmation jusqu’au 4 mars. ❄️​

 

L’entrée à l’Abbaye royale et au musée d’Art moderne est gratuite pour les moins de 18 ans et les étudiants de moins de 25 ans.

INSCRIPTION NEWSLETTER