menu
Billetterie

Résidence Voix d'airain

Depuis cinq ans maintenant, dans le cadre de sa programmation culturelle, l’Abbaye de Fontevraud fait couler une cloche dont le décor est confié à un artiste plasticien. Chaque cloche est fabriquée par la fonderie Cornille-Havard, installée à Villedieu-les-Poêles (Normandie), société héritière d’une longue tradition de fondeurs de cloche depuis le Moyen Âge. L’objectif est de recréer la sonnerie complète des six cloches de Fontevraud.

FONTEVRAUD ET LA TRANSMISSION

ALIÉNOR

DO 4 – Barreau-Charbonnet – 2019

Nicolas Barreau et Jules Charbonnet forment le duo nantais de designers et plasticiens Barreau-Charbonnet.

Leur travail s’inscrit dans un design à la fois rigoureux et original. Toujours sur la brèche et à l’écoute, les duettistes jouent avec des figures généreuses et offrent de nouvelles perspectives dans leur travail de scénographie, de mobilier et d’installation. Ils réalisent en 2019 le décor d’une nouvelle cloche pour le beffroi de l’abbatiale en collaboration avec le fondeur Paul Bergamo de la fonderie Cornille-Havard.

Cette cloche reçoit le nom d’Aliénor. Le duo de plasticiens dessine sur la paroi de la cloche un décor de fenêtres et d’ouvertures, inspiré par l’architecture de l’abbaye.

 

RICHARD

DO 3 – François Réau – 2021

Au printemps 2021, une nouvelle cloche appelée Richard est fondue pour le beffroi de l’Abbaye Royale de Fontevraud. Son décor est confié à l’artiste plasticien François Réau. Artiste pluridisciplinaire, le travail de François Réau interroge à la fois l’espace du paysage et ses processus de transformation tout en faisant écho à la poésie et à la musicalité, au terrestre et au céleste.

L’artiste questionne ici la frontière entre absence et présence, à travers l’événement tragique du 26 mars 1199 où le ciel s’assombrit lorsque le destin de Richard Cœur de Lion bascule. Le décor qu’il propose en appelle au souvenir et à la mémoire. L’artiste cherche encore à pousser les limites du dessin et propose une œuvre qui fait référence à la Nature et à la figure de Richard Cœur de Lion mais qui, d’une certaine façon, est aussi un symbole de ce qui échappe à la représentation.

PÉTRONILLE

MI 3 – Makiko Furuichi – 2022

Makiko Furuichi est née en 1987 à Kanazawa au Japon, mais vit et travaille aujourd’hui à Nantes. Peintre, son medium de prédilection est l’aquarelle, qui lui permet de développer des formes vaporeuses représentant des êtres issus de son imaginaire. En 2021, elle fut la lauréate de la résidence Ackerman + Fontevraud et réalisa alors un plafond peint monumental, à découvrir jusqu’en 2023 dans les caves Ackerman à Saumur. Première abbesse de Fontevraud de 1115 à 1149, Pétronille de Chemillé incarne la figure du guide spirituel. L’artiste a choisi de représenter un dragon qui vient s’enrouler autour de la cloche, allusion au serpent que l’on retrouve sur la crosse de la religieuse, conservée au musée des Beaux-arts d’Angers, mais aussi dans le Livre des Nombres de l’ancien testament.

GABRIELLE

RÉ 3 – Paul Cox – 2023

33e abbesse de Fontevraud, de 1670 à 1704, Marie-Madeleine Gabrielle de Rochechouart n’en demeure pas moins l’une des plus emblématiques. Née au Palais des Tuileries en 1645, elle est issue de la très haute noblesse et reconnue pour son érudition. L’artiste a imaginé un décor évoquant à la fois sa vie, celle de l’abbaye et du monde rural alentour.

Paul Cox est né à Paris en 1959. Auteur de nombreux livres pour les enfants, il crée aussi depuis une trentaine d’années des affiches pour des théâtres et des opéras, des décors et des costumes. Invité en 2006 à créer le premier carnet de visite artistique de l’abbaye, il imagine un parcours guidé par les formes architecturales du monument. La basse continue de son travail est la peinture, centrée sur le paysage, qui a fait l’objet d’une exposition à l’Abbaye de Fontevraud en 2013.

PRÉNOM EN COURS DE DÉFINITION

SOL 3 – Vincent Olinet – 2024

Diplômé en 2003 de l’École nationale supérieure des Beaux-Arts de Lyon, Vincent Olinet vit et travaille à Paris. En s’appropriant les objets constituant l’histoire des arts décoratifs, l’artiste sème le trouble entre réel et illusion, et dévoile un monde insolite et fantastique. En s’inspirant des objets qui lui évoque l’enfance, il se réapproprie l’univers des contes de fées et leur confère un aspect surréaliste, comme issu d’un rêve. Depuis 2022, ces œuvres intègrent la programmation culturelle du « Voyage en Hiver » à Nantes avec ces installations « La nuit je vois ». Vincent Olinet a notamment exposé ses œuvres au Musée des Arts et Métiers de Paris, au Palais de Tokyo et au Grand Palais.  

NOM EN COURS DE DÉFINITION (N°6)

SOL 2 – 2025

Les cloches sont réparties dans les jardins de l’abbaye. Elles sont mises en scène dans un dispositif construit sur site et conçu par Barreau-Charbonnet qui ont pensé à des écrins évoquant les abat-sons traditionnels des clochers. Cette série de dispositifs-miradors encercle l’abbaye, le long de l’ancien chemin de ronde, et crée un enchainement de points de vue convergeant toujours vers le clocher. Annexe 1

Bandeau Cloche Fontevraud Makiko Furuichi Photo Victorien Ameline

Le projet

Dans le cadre « d’Un Printemps à Fontevraud » qui a lieu du 12 avril au 6 juin 2025, l’Abbaye propose une résidence de composition autour de ces 6 cloches.

Le compositeur/trice lauréat aura pour mission la création d’une pièce sonore originale avec et pour les cloches de Fontevraud. L’objectif : rendre à nouveau audible ce patrimoine campanaire disparu depuis longtemps.

Depuis toujours, les cloches sont avant tout un moyen d’information des populations. Elles annoncent et rythment les différentes activités cultuelles et indiquent les heures. L’Angélus, sonnée trois fois par jours (le matin, le midi et le soir), est certainement l’une des sonneries les plus connues. Et si cette composition originale devenait le nouvel Angélus de l’Abbaye de Fontevraud ?

Dans sa proposition, le compositeur/trice doit créer un dialogue entre les cloches en utilisant toutes leurs possibilités musicales. La pièce sonore sera un rendez-vous quotidien donné aux visiteurs et sera activée plusieurs fois par jour. Il est possible de prévoir 2 à 3 variations de la pièce (tel un triptyque) permettant aux visiteurs présents sur la journée de ne pas entendre plusieurs fois la même séquence. Un système électronique activera les cloches de manière automatique, elles feront entendre leur voix d’airain durant toute la saison printanière.

La durée maximum de la pièce devra être de 5 minutes.   

La pièce sonore sera donnée à écouter en avant-première lors de l’inauguration de « d’Un Printemps à Fontevraud » le samedi 12 avril 2025.

Un possible partenariat avec Le Mans Sonore est en cours de réflexion sur cette résidence.

DÉROULÉ DE LA RÉSIDENCE

L’ACCUEIL EN RÉSIDENCE

C’est à l’Abbaye Royale de Fontevraud (17km de Saumur) que l’artiste sera logé. Le logis des hôtes offre aux lauréats un espace et un lieu de vie idéal pour une résidence : chambres individuelles, séjour, cuisine commune, espace de détente et jardin.

 

Un atelier de création sera également mis à disposition de l’artiste. Il est fortement conseillé d’avoir une voiture à disposition pour la période de résidence, l’Abbaye de Fontevraud étant assez isolée.

 

Les accueils se font exclusivement du lundi au vendredi entre 9h00 et 17h30. Il n’y aura pas d’accueil en week-end. 

LE CALENDRIER

La période de résidence est évaluée à 4 semaines. Elle peut être effectuée d’un seul coup ou être répartie sur différentes semaines entre le 3 février et le 30 mars 2025.

 

Date limite de candidature : dimanche 4 février 2024 à minuit.

Commission : vendredi 9 février 2024.

Résidence : février et début mars 2025 (en fonction des dates proposées plus haut).

Inauguration de la pièce sonore : samedi 12 avril 2025 (en présence du compositeur/trice).

LE FINANCEMENT

  • Le compositeur/trice lauréat se verra attribuer une bourse de création de 3000 €.
  • Un per diem de 500 € est alloué aux frais de bouche du compositeur/trice pour la période de résidence (évaluée à 1 mois).
  • Prise en charge des frais de déplacement aller/retour du compositeur/trice sur présentation de justificatifs et dans la limite haute de 500€.
  • Un contrat de cession de 1000 € TTC sera établi à la livraison de la pièce sonore pour ses exploitations futures par le CCO.
Bandeau Cloche Fontevraud Paul Cox Photo TOmasz Namerla

LA CANDIDATURE

Procédure de sélection

Les candidatures seront étudiées lors d’une commission, par un jury composé de professionnels :

  • Martin Morillon, directeur de l’Abbaye Royale de Fontevraud
  • Emmanuel Morin, directeur artistique et culturel de l’Abbaye Royale de Fontevraud
  • Elodie Baby, chargée de projet Spectacle Vivant à l’Abbaye Royale de Fontevraud
  • Paul Bergamo, président de la fonderie Cornille-Havard
  • Christian Morin, président de l’association Le Mans Sonore et directeur de l’ESAD-TALM.
  • Matisse Vrignaud, lauréat 2024 de la résidence Voix d’Airain.

 

D’autres professionnels pourront également se joindre à la commission.

Les pièces à fournir

Les dossiers de candidatures doivent prendre la forme suivante sous format électronique :  

    • En première page, prénom et nom
    • Uncurriculum vitae du compositeur/trice
    • Ses renseignements administratifs (numéro de SIRET obligatoire pour la contractualisation avec l’Abbaye).
    • Une lettre de motivation pour la résidence
    • Une note d’intention de ce que pourrait être le projet (proposition de programme par exemple).
    • Une présentation des projets réalisés et en cours.
    • Les dates de résidences possibles et souhaitées.
    • Les adresses web (liens actifs) où des documents multimédias (vidéos, documents audios, CDs, etc.) peuvent être vus, s’ils sont nécessaires à la présentation de votre projet artistique.

     

    Une attention particulière sera portée à la candidature d’artistes ligériens (du bassin de la Loire).

ATTENTION

Nous n’étudierons que les candidatures reçues sous la forme d’un document unique au format PDF, comportant toutes les pièces demandées.

 

Candidatures à envoyer à : h.regignano@fontevraud.fr avec comme objet du mail « Candidatures résidence Voix d’Airain 2025 », avant le 4 février 2024.

 

Renseignements auprès d’Elodie Baby, chargée de projet Spectacle Vivant par mail à l’adresse : e.baby@fontevraud.fr

Annexe 1 : Plan d’implantation des cloches sur la colline d’Arbrissel

fermer
fermer
fermer
retour en haut

L’entrée à l’Abbaye royale et au musée d’Art moderne est gratuite pour les moins de 18 ans et les étudiants de moins de 25 ans.

INSCRIPTION NEWSLETTER