menu
Billetterie
Chargement Évènements
  • Françoise Pétrovitch exposition à Fontevraud
  • Etendu Françoise Petrovitch © Leonard De Serres (2)

Étendu de Françoise Pétrovitch

Du vendredi 3 juin au dimanche 18 septembre 2022

Inclus dans le billet d'entrée

Françoise Pétrovitch investit le chœur de l’abbatiale avec l’exposition « Étendu ». Ses lavis d’encre de chine sur papiers de grand format sont exposés à l’horizontal autour de l’autel en Regard des gisants Plantagenêt.

 

L’exposition “Étendu” au cœur de l’église abbatiale

 

Les corps allongés, planent autour de l’autel tandis que des créations en noir et blanc viennent s’immiscer dans les niches et les aspérités de l’architecture. C’est avec générosité que Françoise Pétrovitch déploie dans le chœur de l’abbatiale un ensemble de dessins originaux réalisés pour l’Abbaye Royale de Fontevraud. Immenses ou plus petits, voire minuscules, ils font corps avec les pierres millénaires. Les encres qu’elle a posées abreuvent le papier qui respire alors et sculpte un univers de figures sublimes qu’il vous appartient désormais de découvrir parmi les œuvres du parcours d’art d’un été à Fontevraud.

 

L’état de semi-conscience qui caractérise les gisants Plantagenêt, encore considérés dans l’attente du jugement dernier, fait un écho saisissant au travail de Françoise Pétrovitch. Ses grandes figures allongées, qu’elle appelle les Étendus, semblent elles aussi flotter dans un espace interminé. Une sorte de torpeur qui définit un état sur le seuil. La légèreté grave qui est ici convoquée par l’artiste évoque un temps suspendu qui est aussi celui des gisants.

 

Les quatre gisants sont des sculptures polychromes sur lesquelles on peut admirer la virtuosité des corps et des drapés. Le caractère tragique de ces couvercles de sarcophages est amoindri par leur aspect esthétique. Cette ambiguïté entre drame et beauté est inhérente au travail de Françoise Pétrovitch dont les œuvres sont traversées d’un éclat amer.

 

D’autres motifs viennent s’insérer dans les alcôves et autres pierres manquantes des chapelles rayonnantes du déambulatoire. Le corps, entier ou fragmenté, personnifié ou animal, suggère l’apparition onirique de créatures à travers la peau de la pierre de tuffeau.

 

 

Françoise Pétrovitch

 

Depuis les années 1990, Françoise Pétrovitch façonne l’une des œuvres les plus puissantes de la scène française. Parmi les nombreuses techniques qu’elle pratique – céramique, verre, lavis, peinture, estampe ou vidéo – le dessin tient une place particulière. Dans un dialogue constant avec les artistes qui l’ont précédée et se mesurant aux motifs incontournables de la « grande peinture » – Saint-Sébastien, natures mortes, etc. –, Pétrovitch révèle un monde ambigu, volontiers transgressif, se jouant des frontières conventionnelles et échappant à toute interprétation. L’intime, le fragment, la disparition, les thèmes du double, de la transition et de la cruauté traversent l’œuvre que peuplent animaux, fleurs et êtres, et dont l’atmosphère, tour à tour claire ou nocturne, laisse rarement le spectateur indemne.

 

Des expositions monographiques lui sont régulièrement consacrées, en France et à l’étranger (le FHEL à Landernau et la BnF à Paris en 2022, le Louvre-Lens en 2018). Depuis quelques années, l’artiste Françoise Pétrovitch réalise de monumentaux wall drawings, et de très grands ensembles, comme pour la Galerie des enfants au Centre Pompidou à Paris en 2019, le West Bund Museum à Shanghai en 2021 ou pour les Ballets du Nord en 2019.


Les œuvres de Françoise Pétrovitch figurent dans de multiples collections publiques et privées, notamment le Centre Pompidou (Paris), le Museum Voorlinden, Wassenaar (Pays-bas), le National Museum of Women in the Arts, à Washington DC, le Musée Jenisch, Vevey (Suisse), les musées d’Art  moderne et contemporain de Saint-Etienne et de Strasbourg, le MAC VAL, de nombreux FRAC, ainsi que les Fondations Salomon et Guerlain, le Fonds Hélène et Édouard Leclerc et le Fonds de dotation Emerige.

fermer
fermer
fermer
retour en haut

CHANGEMENT D’HORAIRE

L’Abbaye Royale et le musée d’Art moderne sont ouverts tous les jours de 10h00 à 20h00.

 

ACTUALITÉS

Nous sommes heureux de vous présenter l’exposition Métamorphoses. Dans l’art de Claude Monet visible au musée d’Art moderne

Et le parcours d’art, à découvrir dans les bâtiments et les jardins de l’abbaye, incontournable : l’exposition Étendu” de Françoise Pétrovitch dans l’abbatiale.
>> jusqu’au 18 septembre

INSCRIPTION NEWSLETTER