menu
Billetterie
Chargement Évènements
  • Livre du gisant d'Aliénor d'Aquitaine © Léonard de Serres

Entretiens littéraires par Antoine Boussin : Amaury Chauou

samedi 16 octobre 2021 · 15h00

Réservez

Inclus dans le billet d’entrée • Sur réservation

La fascination du public pour le Moyen Âge, à travers les écrits des historiens et des romanciers, ne faiblit pas, se nourrissant des avancées et questionnements des chercheurs.

Pour plonger dans l’aventure du Moyen Âge, il faut lire Michel Zink, le rigoureux Georges Minois, ou encore Michel Pastoureau, dont on retiendra notamment les recherches sur l’histoire des couleurs.

Pour éclairer la visite de l’exposition sur la dynastie Plantagenêt, la lecture de l’ouvrage de Martin Aurell « L’empire des Plantagenêts, une histoire du royaume de 1154 à 1224 » sera précieuse. Tout comme le livre sur ce même empire écrit par un grand historien, auteur d’un incontournable « Le roi René » : Jean Favier.

Sans oublier bien sûr Maurice Druon, Régine Pernoud, Umberto Eco et d’autres écrivains qui nous ont questionnés, comme Amin Maalouf avec « Les croisades vues par les Arabes » et plus récemment Julie Claustre (éditions des Belles Lettres).

Alors convoquons écrivains, historiens, et romanciers pour décrypter le Moyen Âge et les Plantagenêts, au cours de deux séances d’entretiens et rencontres avec le public, invités par Antoine Boussin.

 

le livre

Essor et décadence d’un empire hors norme

 

L’Empire Plantagenêt, formé de territoires aussi divers qu’immenses, est allé de pair avec l’essor d’une cour brillante autour de ses souverains. Au Moyen Âge, des confins de l’Ecosse au royaume latin de Jérusalem, le nom des Plantagenêts résonne dans tout l’Occident. Avoir combattu les Sarrasins aux côtés du roi Richard Cœur de Lion est un motif de fierté. Henri II est soucieux de faire bonne justice. Quant à Aliénor d’Aquitaine, son activité pour défendre les possessions continentales de la famille et le trône d’Angleterre suscite l’admiration de ses contemporains.

 

Comment les Plantagenêts, issus du modeste lignage des comtes d’Anjou, ont-ils atteint une telle puissance ? Pendant plus d’un demi-siècle, jusqu’en 1216, ils sont au cœur des affrontements politiques, militaires et religieux. Mais les alliances, les armes et l’argent ne suffisent pas à soutenir leur construction politique transmanche. Les relations ambivalentes avec l’Église, de même qu’une idéologie politique teintée de mythe arthurien font mal le lien avec l’image de rois protecteurs et justiciers qu’ils recherchaient. Au début du XIIIe siècle, de nombreuses possessions françaises se retournent contre eux et entraînent une crise de régime.

 

Cependant, les Plantagenêts ont associé leur nom à un style de gouvernance et de vie de cour. Rois-chevaliers, ils ont su cultiver les arts et les lettres et leur saga a inspiré chroniqueurs et troubadours.

 

L’auteur

Ancien élève de l’ENS Fontenay – St-Cloud et docteur en histoire médiévale, Amaury Chauou est professeur en classes préparatoires aux Écoles normales supérieures et à l’École des Chartes (lycée Chateaubriand, Rennes). Il est également membre associé du laboratoire Tempora et chargé de cours aux Universités de Rennes 2 et de Bretagne Occidentale. Ses recherches portent sur le monde Plantagenêt. Il a notamment publié L’idéologie Plantagenêt (PUR, 2001) et Le Roi Arthur (Seuil, 2009).

 

fermer
fermer
fermer
retour en haut

Inscription newsletter